Vincent Van Gogh - "Mineur" parmi les mineurs au Borinage

25 mars 2015

Mons 2015 : La folle légende de Van Gogh - 24-26/04/2015

 

Venez faire la fête avec Vincent du 24 au 26 avril 2015 !

 

Come to party with Vincent on April 24 - 26, 2015 !

 

Kom feesten met Vincent van 24 - 26 april 2015 ! 

 

 

Affiche Folle légende de Van Gogh 001

 

 

 

 

Programme

 

Grand Ouest Colfontaine 1 001

 

Grand Ouest Colfontaine 2 001

 

 

Grand Ouest Colfontaine 3 001

 

Grand Ouest Colfontaine 4 001

 

 

Grand Ouest Colfontaine 5 001

 

 

 

Grand Ouest Colfontaine 7 001

Grand Ouest Colfontaine 6 001

Posté par DEFI66 à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


19 mars 2015

Keukenhof geopend door Willem van Gogh

 

Keukenhof geopend door Willem van Gogh


Willem van Gogh, nazaat van Vincent van Gogh, heeft vandaag de 66ste editie van Keukenhof officieel geopend. Dit jaar is het Van Gogh-jaar in Keukenhof. In 2015 is het 125 jaar geleden dat Vincent van Gogh is gestorven. Dit moment wordt door Keukenhof aangegrepen om de beroemde Nederlandse kunstenaar te eren.

 

keukenhof-bloemen-pose

 

Eerbetoon

In 2015 is het 125 jaar geleden dat Vincent van Gogh is gestorven. Dit moment wordt door Keukenhof aangegrepen om de beroemde Nederlandse kunstenaar te eren. Er is dit seizoen veel dat Van Gogh en Keukenhof verbindt. Hoogtepunt in het Van Gogh-jaar is een bloembollenmozaïek van Vincent van Gogh van ruim 250m2 en gemaakt van duizenden tulpen. De bloemenshows laten prachtige combinaties zien tussen tienduizenden bloemen en zijn schilderijen. Nieuw in 2015 is een prachtige Selfie-tuin, geïnspireerd door de zelfportretten van Van Gogh, maar in een modern jasje gestoken.

 

Lees meer :

http://verkeersbureaus.info/nieuws/2015/03/19/59789-keukenhof-geopend-door-willem-van-gogh/?utm_source=Verkeersbureaus&utm_campaign=590cb1df50-RSS-daily&utm_medium=email&utm_term=0_38e1d01689-590cb1df50-420043645

 


 

 

Van Gogh vormt inspiratie voor het mooiste lentepark ter wereld


In 2015 is het precies 125 jaar geleden dat Vincent van Gogh (1853-1890) is gestorven. Dit moment wordt door Keukenhof aangegrepen om de beroemde Nederlandse kunstenaar te eren. '125 jaar inspiratie' en nog steeds blijft de kunstenaar velen inspireren. Het Keukenhof thema voor 2015 is Van Gogh.

 

Logo Keukenhof

 



 

 

 

 

 

Lees het hele artikel op verkeersbureaus.info

http://verkeersbureaus.info/nieuws/2015/02/26/58500-van-gogh-vormt-inspiratie-voor-het-mooiste-lentepark-ter-wereld/?utm_source=Verkeersbureaus&utm_campaign=1bbff9af2d-RSS-daily&utm_medium=email&utm_term=0_38e1d01689-1bbff9af2d-420043645

 

 

Publicatie : "'Duistere wegen - Reis naar Vincent van Gogh in de Borinage- (Pascal Verbeken)

 

 

Boekpresentatie: 'Duistere wegen' - Pascal Verbeken

Reis naar Vincent van Gogh in de Borinage

 

 

WO 01.04.15 | 19:30

deBuren | Leopoldstraat 6, 1000 Brussel

Gratis toegang, reserveren aanbevolen:

 

Duistere wegen - reis naar Vincent van Gogh in de Borinage is het nieuwe boek van schrijver, journalist en documentairemaker Pascal Verbeken (Arm Wallonië, Grand Central Belge). Tijdens de presentatie bij deBuren wordt Verbeken geïnterviewd door Koen Fillet (VRT). Verbeken schreef het boek naar aanleiding van Vincent Van Goghs jaren in de Borinage, iets waarmee Mons Culturele Hoofdstad 2015 ook flink uitpakt. 

 

Over Duistere wegenVincent van Gogh verbleef van 1878 tot 1880 in de Borinage, de legendarische mijnstreek. Het was een cruciale periode in zijn leven. Als would-be-evangelist reisde hij naar Wallonië om het woord van God te verkondigen aan de mijnwerkers, maar hij mislukte en zonk weg in een diepe crisis. Het waren maanden van armoede, isolement, ontreddering en grote geestelijke nood. In diepten van ellende koos hij uiteindelijk voor de schilderkunst. Vincent van Gogh, de schilder van het licht, vond zijn ware roeping in het 'zwarte land'. In Duistere wegen volgt Pascal Verbeken het spoor van Van Gogh in de mijndorpen van de Borinage. Zich onder andere baserend op Van Goghs brieven aan zijn broer Theo, beschrijft hij de geschiedenis van dit oudste industriegebied van het Europese continent met o.a. de opkomst van het syndicalisme en de arbeidersbeweging en de komst van de eerste migranten. Maar Verbeken gaat na ook wat er na de mijnsluitingen vandaag van deze regio overblijft in het tijdperk van globalisering en wereldkapitalisme. In protestantse kerken, volkshuizen en mijncités luisterde Verbeken naar de laatste getuigen van een verzonken België en hij registreerde de grote en kleine tekenen des tijds.

Pascal Verbeken (1965) is journalist, schrijver en documentairemaker. Voor Arm Wallonië (2007) won hij de M.J. Brusse-prijs voor het Beste Journalistieke Boek van het Nederlands Fonds voor Bijzondere Journalistieke Projecten en haalde hij de shortlist van de ABN AMRO Bank Prijs voor het Beste Non-Fictie Boek. Voor Grand Central Belge (2012) volgde hij een negentiende-eeuwse spoorlijn die Wallonië met Vlaanderen verbond, om het requiem van een verscheurd land te schrijven. Grand Central Belge was genomineerd voor de Bob den Uylprijs 2013. Samen met Herman Selleslags maakte hij Tranzyt Antwerpia (2013).
In samenwerking met Uitgeverij De Bezige Bij

 

Lees meer :

http://www.deburen.eu/nl/programma/detail/boekpresentatie-duistere-wegen-pascal-verbeken

 


   
                               

Stel uw vraag aan auteur Pascal Verbeken

                           

13/03/2015 om 03:00                                                 door                           

           
             
               
 Vrijdag 20 maart is schrijver Pascal Verbeken te gast bij De Standaard der Letteren. Van 12 tot 13 uur kan u met hem chatten over zijn laatste werk 'Duistere wegen. Reis naar Vincent Van Gogh in de Borinage' en Wallonië in het algemeen. Laat hier al uw vraag achter.        
                       

VAN GOGH EN DE BORINAGE

Bijna twee jaar, van 1878 tot 1880, leefde Vincent van Gogh als protestantse zendeling tussen de mijnwerkers van de Borinage. Het is een periode in zijn leven waarover weinig bekend is, hij was pas 25 en flink op weg een mislukkeling te worden. Maar het was in de Borinage dat hij tot het besef kwam dat zijn roeping in de kunst lag. Het was in de Borinage dat hij begon te tekenen.
De weg naar de 'Zonnebloemen' begon in de schaduw van de donkere mijnterrils.

HET BOEK

'Pascal Verbeken vertelt dit verhaal met veel aandacht voor het miserabele bestaan van de mijnwerkers in de Borinage', schrijft onze recensent Jan Van Hove.

 

'Het mooie van Verbekens boek is dat hij niet blijft steken in kunsthistorische of biografische weetjes. Hij situeert Van Gogh in een bewogen tijd van sociale onrust, stakingen, mijnrampen, kinderarbeid en gewetenloze uitbuiting. En meer dan dat: hij trekt de lijn door tot vandaag en toont aan hoe de wantoestanden van toen geleid hebben tot de uitzichtloosheid van vandaag. Van Gogh heeft in de mijnstreek de weg van de duisternis naar het licht gevonden. Maar de Borinage zelf is meer dan een eeuw later nog altijd een sociale puinhoop. In een rijk land als België zouden we dat niet mogen dulden.'
Jan Van Hove
Cultuur

 

WALLONIE

Journalist, schrijver en documentairemaker Pascal Verbeken (1965) richt met Duistere wegen. Reis naar Vincent van Gogh in de Borinage zijn aandacht niet voor het eerst op Wallonië. Voor Arm Wallonië reisde hij door het hart van Wallonië, via de oude industriebekkens van de Borinage, La Louvière, Charleroi, Seraing en Luik. Het is een indringende analyse van de Waalse samenleving, waarin hij Vlaanderen herinnert aan zijn arme verleden. In Grand Central Belge wandelde hij van zuid naar noord via de gelijknamige in onbruik geraakte centrale spoorlijn. Het is een reis naar de ziel van België

 

Stel uw vraag via :

http://www.standaard.be/cnt/dmf20150312_01575999

 

 

 

 

Publicatie Duistere Wegen

 

 

 

 

 

BORIGINES : The Original Way to discover the Borinage !

 

BORIGINES

 

The Original Way to discover the Borinage !!!

 

 

11 - Ruelle Baronnette - lecture Teio Meedendorp

 

 

 

 

"MONS 2015" tours

 

 

INDIVIDUALS

 

During the "Vincent Van Gogh, Birth of an artist" exhibition in Mons (BAM) from January 24th - May 17th, 2015 guided tours for max. 30 persons will be organized for invidual visitors.

These loop walks will start at 9:30 am at the church of Petit-Wasmes, Rue de Marcasse 1 n 7340 Colfontaine.  End around 12:00 am.

Accissible by TEC bus no. 2 (Mons -> Dour), stop Eglise de Petit-Wasmes.

Mons station : 08:50

Petit-Wasmes : 09:30

 

x x x

 

Durant l'exposition "Vincent Van Gogh, Naissance d'un artiste" à Mons (BAM) du 24 janvier au 17 mai 2015, des promenades guidées en groupe de max. 30 participants seront organisées pour des visiteurs indivuels.

Ces promenades en boucle démarreront à 9h30 de l'église de Petit-Wasmes, Rue de Marcasse 1 à 7340 Colfontaine.  Fin vers 12h00.

Accessible en bus TEC no. 2 (Mons -> Dour), arrêt Eglise de Petit-Wasmes.

Mons gare : 08h50

Petit-Wasmes : 09h30

 

 

x x x

 

Tijdens de "Vincent Van Gogh, Geboorte van een kunstenaar" tentoonstelling in Bergen (BAM) van 24 januari t.e.m. 17 mei 2015, zullen geleide wandelingen in groep worden georganiseerd voor individuele bezoekers.

Deze wandelingen (in lus) zullen om 9u30 vertrekken aan de kerk van Petit-Wasmes, Rue de Marcasse 1in 7340 Colfontaine.  Einde omstreeks 12u00.

Bereikbaar met TEC bus no. 2 (Mons -> Dour), halte Eglise de Petit-Wasmes.

Mons Station : 08u50

Petit-Wasmes : 09u30

 

 

DATES / DATA

(all Saturdays / tous des samedis / allen zaterdagen)

 

 

March - mars - maart :                  

 

  •  28/03      

 

 

 

April - avril - april :                  

 

  • !!! Monday / Lundi / Maandag  06/04 (Easter / Pâques Pasen ),  !!!!!!                         
  • 11/04
  • 25/04 (Grand Ouest Colfontaine¨*)     

 

 (*)  "Mons 2015" - Grand Ouest Colfontaine  - 24-26/04/2015 :

Cultural weekend on the Van Gogh theme taking place in the former Marcasse coal mine.

Week-end culturel sur le thème de Vincent Van Gogh, organisé sur le site du charbonnage de Marcasse.

Cultureel weekend rond het Vincent Van Gogh thema dat doorgaat op de kolenmijnsite van Marcasse. 

 

 

May - mai - mei  :                    

 

  • 02/05,      
  • 09/05,      
  • 16/05,      
  • 23/05,      
  • 30/05       

 

 

 

Further dates will follow / D'autres dates suivront / Meer data zullen volgen.

Mons 2015 logo

 

 

 

 

 

 

Price / Prix / Prijs 

 

13,00 €

 

- guidance / gidsen

- welcomme coffee / accueil café / onthaal met koffie + "pagnon borain"

- access charbonnage Marcasse coal mine

- stylo "Vincent" penl

 

 

Reservations

 

 

 T : +32-(0)487-68 58 59

E : vangoghtourinwasmes@netc.eu

 

 

Dessin Van Gogh - les sclôneuses

BORIGINES : The Original Way to discover the Borinage !

 


 

 

Discover Vincent Van Gogh’s heritage places in the Borinage (Belgium).

 

GROUPS

 

 

Guided walking tours for groups in GB, NL, FR, DE, including stops at the Van Gogh House and the Marcasse coal mine in Wasmes. 

 Duration: ± 2 hours

 

 

107 - Rampe des Ecoliers

 

 

 

Découvrez le patrimoine de Vincent Van Gogh dans le Borinage (Belgique).

 

Promenades guidées pour groupes en GB, NL, FR, DE, avec des arrêts à la Maison Van Gogh et au charbonnage de Marcasse à Wasmes. 

 Durée: ± 2 heures

 

 

 

56 - Place Saint-Pierre

 

 

 

 

Ontdek het Vincent Van Gogh erfgoed  in de Borinage (België).

 

Geleide wandelingen voor groepen in GB, NL, FR, DE, met haltes aan het Van Gogh Huis en de Marcasse kolenmijn in Wasmes. 

Duur: ± 2 uur

 

 

173 - Terril du 6 Hornu-Wasmes - sommet

 

 

 

 

Entdecken Sie die Vincent Van Gogh Erbe in der Borinage (Belgien).

 

Geführte Wanderungen für Gruppen auf GB, NL, FR, DE, mit Besüche am Van Gogh Haus und am Marcasse Kohlenbergwerk in Wasmes. 

Dauer: ± 2 Stunden

 

 

15 - Chemin de Messe - 20130420_16

 

 

Info & Reservations

 

BORIGINES

Frameries – Belgium

 

Tel : +32-(0)487-68 58 59

E-mail: Filip.depuydt@netc.eu

Web: http://vangoghborinage.canalblog.com

 

 

www.visitmons.be

 

 

 

 

 


 

 

 Reportage photos de Maison Roth-Pino - samedi 07/03/2015

https://picasaweb.google.com/112243596166982992886/20150307PromenadeVanGogh?authkey=Gv1sRgCLik_8fls-f__gE&feat=content_notification#

 


 

 

18 mars 2015

Het Nieuwsblad : Van Gogh vliegt door de lucht

 

 

Het Nieuwsblad


   

Van Gogh vliegt door de lucht

(Van Gogh flies through the air / Van Gogh s'envole en l'air)

    

       

Een reusachtig hoofd van Vincent Van Gogh vloog vanochtend door de lucht in Putrajaya, Maleisië. Het “Hot Air Balloon” festival ging er vandaag van start.

door                     

   

Hot Air Balloon festival

 

 

 

 

 

 

 

 

Lees artikel (met foto's):

http://www.nieuwsblad.be/cnt/dmf20150313_01577858

 

 

 

Putrajaya "Hot Air Balloon" Festival (Malaysia)

https://www.facebook.com/myballoonfiesta

 



Publication : The Season of Migration (by Nellie Hermann - New York, USA)

 

 

The Season of Migration

by Nellie Hermann

 

 

Publication - Seasonofmigration

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Fans of Nellie Hermann's The Cure For Grief already know that she is our expert chronicler of the complex love between siblings; in The Season Of Migration, she channels the story of Vincent Van Gogh, Theo Van Gogh, and the ghost of their dead sibling. Hermann writes beautifully about the wrenching pain of disenchantment, as well as its joyful transubstantiation back into art. Every scene is a color-saturated dream, every detail lived and felt. Hermann has done something miraculous here."Karen Russell, author of Swamplandia!

 

Published January 6, 2015 by Farrar, Straus, & Giroux

[See Press page for reviews and interviews...]

The lyrically told story of one of the world’s greatest artists finding his true calling
Though Vincent van Gogh is one of the most popular painters of all time, we know very little about a ten-month period in the painter’s youth when he and his brother, Theo, broke off all contact. In The Season of Migration, Nellie Hermann conjures this period in a profoundly imaginative, original, and heartbreaking vision of Van Gogh’s early years, before he became the artist we know today.      In December 1878, Vincent van Gogh arrives in the coal-mining village of Petit Wasmes in the Borinage region of Belgium, a blasted and hopeless landscape of hovels and slag heaps and mining machinery. Not yet the artist he is destined to become, Vincent arrives as an ersatz preacher, barely sanctioned by church authorities but ordained in his own mind and heart by a desperate and mistaken spiritual vocation. But what Vincent experiences in the Borinage will change him. Coming to preach a useless gospel he thought he knew and believed, he learns about love, suffering, and beauty, ultimately coming to see the world anew and finding the divine not in religion but in our fallen human world.      In startlingly beautiful and powerful language, Hermann transforms our understanding of Van Gogh and the redemptive power of art.

--

The Season of Migration is a masterpiece; it blew me away. A triumph of lyrical intensity, resonance of voice, psychological acuity, Nellie Hermann’s novel has shed new light on the Van Gogh few people have known. Heartbreaking and beautiful.” —Mary Gordon, author of The Liar’s Wife

“Although we may know Vincent Van Gogh’s work, and perhaps the broad strokes of his biography, Nellie Hermann’s extraordinary accomplishment in The Season of Migration is to reveal him to us before he knows himself.  Still years away from The Potato Eaters, Van Gogh as Hermann has brought him to life is aimless, wrecked, yet driven by the hope of finding communion with the lives he encounters. In language as moving as the work of the artist she renders, Hermann captures in vivid detail that critical period in Van Gogh’s life when, at his lowest point, he begins to find that connection through his art. When his artist’s eye finds flashes of beauty despite the grimmest of circumstances, the reader’s heart will sing.” —Mary Beth Keane, author of Fever

“Fans of Nellie Hermann’s The Cure for Grief already know that she is our expert chronicler of the complex love between siblings; in The Season of Migration, she channels the story of Vincent van Gogh, Theo van Gogh, and the ghost of their dead brother. Hermann writes beautifully about the wrenching pain of disenchantment, as well as its joyful transubstantiation into art .Every scene is a color-saturated dream, every detail lived and felt. Hermann has done something miraculous here.” —Karen Russell, author of Swamplandia! and Vampires in the Lemon Grove

 

More about Nellie Hermann :

http://www.nelliehermann.com/

 

 

 

04 mars 2015

T-shirts & caps : for sale now / en vente maintenant / nu te koop !!

 

 

 

 

Sunflower T-shirt & cap /

T-shirt & casquette Tournesol /

Zonnebloem T-shirt & pet

 

 

 

 

Cap_sunflower

 

 

 

 

Sunflower T-shirt Tournesol - Black / Noir / Zwart

 

 

Sunflower T-shirt Tournesol - Black / Noir / Zwart

 

 

designed by Ruth Robson-Kint (London / Yorkshire)

 

All benefits go to the "Friends of Saint-Francis Greengarden" in Petit-Wasmes

Entièrement au profit des "Amis du Potager de Saint-François" à Petit-Wasmes

De volledige opbrengst gaat naar de "Vrienden van de Moestuin van van Sint-Franciscus" in Petit-Wasmes

 

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Les-amis-du-potager/379124475513507?fref=ts

 

02 mars 2015

Mons 2015 : Nous sommes tous des Van Gogh !

 

 

Mons 2015 : Nous sommes tous des Van Gogh !

 

Marcasse - Aube Boraine - 20130618_25

 

 

Plus d'infos :

http://us9.campaign-archive1.com/?u=3d5c7c7d8b00c13fba3cade26&id=0c3c2cf03b&e=94b3d253e5 

 

 


 

 

Nous sommes tous des Van Gogh


Un projet initié par le Théâtre Epique/Compagnie Lorent Wanson et le Centre culturel de Colfontaine, dans le cadre du projet culturel et participatif Une Aube Boraine soutenu par la Fondation Mons 2015 et de la série d’évènements «Van Gogh, la folle légende» du projet Grand Ouest, soutenu par la Fondation Mons 2015, organisé par le Centre culturel de Colfontaine

 

 

Dessin Van Gogh - les sclôneuses

 

Stage pour les artistes

Du lundi 6 avril au au vendredi 17 avril 2015
au Mac’s/Musée des Arts Contemporains au Grand Hornu (à confirmer)
Rue Sainte-Louise, 82 à B-7301 Hornu


Présentation publique dans le cadre d’un apéro-rencontre

Samedi 25 avril 2015
au Charbonnage de Marcasse
Sentier de Saint-Ghislain, 7 à 7340 Colfontaine

 


Note d’intentions

par Lorent Wanson, directeur artistique d’Une Aube Boraine


Van Gogh est aujourd’hui Van Gogh parce que Van Gogh n’était rien quand il était Van Gogh. Ou plus précisément quand il était Van Gogh, prédicateur au fond de la mine du charbonnage de Marcasse, et qu’au fusain il tentait d’énoncer la poisse, la misère, dont lui-même n’était pas étranger, qu’il tentait de traduire l’empathie, le dégoût, l’enfer dans lequel il était lui-même plongé, il n’était qu’un Van Gogh potentiel, parmi d’autres Van Gogh qui n’avaient jamais toucher le fusain. Plus précisément étaient touchés, maculés des tonnes de fusain qu’ils extrayaient du fond du fond chaque heures de leur vie.

Van Gogh, par la suite de cette expérience terrible n’eût de cesse que d’inventer la lumière, une lumière dominée par l’expérience de l’absence de lumière. Van Gogh qui ne fût qu’un Van Gogh obsédé par le besoin de lumière était juste un anonyme pour qui la lumière, cette chose à laquelle tout humain semblerait avoir droit, était apparue elle-même comme une absolution, un absolu.
Regarder le monde tel qu’on le voit, dans cette saturation nécessaire à le rêver, à l’éblouir, mais sans le mentir, en éblouissant la lumière comme une sortie de mine, où toute la profondeur des noirs au fusain se traduit par la vibration d’une lumière vitale trop forte.


Et pourtant le Van Gogh des tréfonds et le Van Gogh de l’éblouissement furent communément anonymes. Ce sont les regards du futur qui leur ont donné de la consistance. Puisque l’histoire n’est jamais capable que d’analyser les conséquences et jamais les causes, et qu’elle classe ensuite le remarquable et le terrible, la résistance et le terrorisme, la vulgarité et le sublime. Nous n’oublierons jamais que pas une seule toile de Van Gogh ne fût réellement vendue de son vivant, que personne n’était à l’époque touché par la transcendance de sa lumière.

L’Histoire de l’art est jonchée d’oeuvres majeures qui ne se voient pas, et d’oeuvres mineures qui parce qu’elles sont vues deviennent des outils de spéculation. D’autres en profitent.
L’histoire est en réalité faite par les anonymes. Les grandes victoires militaires, économiques, culturelles sont le fruit, le sang et les sacrifices offerts par les anonymes.


C’est pourquoi il est dérangeant, jusqu’à un certain point que les hommages rendus à Van Gogh fassent l’économie de l’invisibilité.
"Nous sommes tous des Van Gogh" est un projet qui propose aux artistes locaux de toutes disciplines et à des populations, maisons des jeunes, clubs de foot, allocataires de CPAS de travailler à l’éloge de l’anonymat. De travailler à des oeuvres invisibles, à des propositions artistiques et humaines dont la seule volonté serait d’offrir un gueuloir à l’inaudible, sur la verticalité infinie de cette ligne qui nous plombe dans les tréfonds et nous aspire vers les lumières.

 

"Nous sommes tous des Van Gogh" serait un terrain où l’art aurait implosé, pour juste donner à voir les vies dans leur saturation. Entre l’artiste et les gens se nouerait un chemin horizontal, où chacun ferait une oeuvre de l’autre, où chacun aussi à l’inverse ferait une sorte de promesse à la postérité historique. A chacun le droit de témoigner de ses lumières et de ses tréfonds, à chacun le droit de les saturer et de se promettre que Mons 2015 lui fasse une louange.


De façon pratique, c’est en collaboration avec le Centre culturel de Colfontaine et le Mac’s, Musée des Arts Contemporains du Grand Hornu que se déroulerait cet atelier, durant les vacances de Printemps 2015. Nous organiserions ainsi deux apéros-rencontre en miroir. Un premier se déroulant au Charbonnage de Marcasse suite à la proposition du Centre culturel de Colfontaine dans le cadre des évènements du projet "Van Gogh, la folle légende" (Grand Ouest) soutenu par la Fondation Mons 2015, mais aussi lors d’une après-midi au sein du Musée des Arts Contemporains où nous tenterions de transporter un peu du Charbonnage de Marcasse. Afin de mélanger les publics spécifiques et de les faire se croiser, se rencontrer et débattre.
Les inscriptions pour ces ateliers seront bientôt ouvertes tant aux artistes de la région du Borinage, qu’aux différentes populations ou associations qui voudraient nous y rejoindre.

 

Dessin Van Gogh - Mineurs dans la neige

 

 

Nous sommes tous des Van Gogh- Théâtre Épique 2014-2015


Projet artistique et socio-culturel d’envergure initié par Lorent Wanson, Une Aube Boraine a commencé en juin 2013 et se clôturera en décembre 2015 à partir d’immersions d’artistes dans le Borinage, à travers des ateliers, rencontres, performances, moments festifs et autres actions poético-civiques impliquant des artistes et des populations du Borinage.
Entre théâtre, folklore, création musicale, expression populaire, conférence, foire, improvisation et événement, nous voulons mettre en valeur les populations du Borinage, leurs histoires (quotidiennes et historiques), leurs cultures.


Une Aube Boraine est née de la nécessité de donner la parole aux invisibles, aux présumés figurants de l’histoire. Le Borinage est au coeur de la révolution industrielle européenne du XIXème siècle. Ses charbonnages ont hissé la Wallonie parmi les régions les plus riches du monde. Le manque de main d’oeuvre, l’attraction économique amène plusieurs vagues d’immigration : la population se métisse à mesure que le paysage se transforme. Les Borains ont participé activement à l’enrichissement de la Belgique durant deux siècles, dans des conditions sociales désastreuses, suscitant les premiers grands mouvements sociaux et activités syndicalistes de l’histoire belge. A partir des années 50 surgissent les soubresauts de ce qui conduira à la désindustrialisation. Les charbonnages ferment, les populations désertent la région pour rejoindre les villes, les liens sociaux se dissolvent, le monde politique se désintéresse de la région, les gens sont laissés à eux-mêmes…


Une Aube Boraine tend à remettre en lumière l’histoire, à réinscrire la population comme partie prenante de l’histoire en marche. Ce projet participe d’une mise en conscience de la valeur des habitants. Il existe par la rencontre entre des artistes, mis en immersion dans le Borinage, et ses habitants. De ces rencontres naissent une série de projets artistiques, d’ateliers, de fêtes, autant d’étapes vécues collectivement au hasard des rencontres, dessinant jour après jour les contours mouvants d’Une Aube Boraine.

 

Marcasse - vue panoramique - carte postale

 

Une Aube Boraine


Historique

  1. Au MAC’S (Musée des Arts Contemporains au Grand Hornu), en janvier 2013, autour de l’exposition Art, science & fiction : deux comédiennes ont dispensé deux semaines d’ateliers à une classe de cinquième année du collège Saint-Stanislas et à une classe de deuxième année de la HEC/ISEP de Mons. A travers les oeuvres et les thématiques de l’exposition, la volonté était de plonger dans les imaginaires, les rêves et les réalités de cette trentaine de jeunes de la région de Mons-Borinage, pour construire avec eux une performance sur l’utopie et les espaces parallèles.
  2. Les Marches : une quinzaine de comédiens ont marché à travers le Borinage pour tisser des liens avec les gens de la région. Cette traversée a donné lieu aux premiers apérosrencontres au charbonnage de Marcasse les 18 et 23 juin 2014.
  3. Penser avec les mains : un spectacle participatif, qui a pour but de remettre les métiers manuels à l’honneur et s’interroger sur la frontière habituellement posée entre l’artisanat et les travaux intellectuels. Penser avec les mains est une création collective sur base de rencontres d’artisans et d’intervention des publics durant la représentation. Une pièce de théâtre mouvante, en constante redéfinition.Cette création collective a été proposée la première fois le 4 décembre 2013, elle a été représentée en série au Théâtre de la Communauté (Liège) jusqu’au 27 février 2014.
  4. Une Aube boraine, vin chaud et amuse-gueules : un moment festif de partage de parole, une scène ouverte aux artistes et aux Borains dans la Salle des Fresques de l’ICET de Cuesmes. Cet évènement a eu lieu le 20 décembre 2013. Les formes artistiques présentées sont le résultat d’ateliers menés dans le Borinage. L’évènement peut se définir comme une mise à disposition d’un espace singulier de prise de parole pour les populations locales et venues d’ailleurs.
  5. Fontaine de voix: en prélude au projet musical et théâtral «C’est presqu’au bout du monde», 6 chorales ont travaillé durant quelques mois la chanson «Youkali». Nous avons invité leurs parents et tous autres publics à venir partager leurs chants et témoignages. Cette manifestation a suivi une journée d’ateliers expressifs et créatifs animés par les actrices du projet (le 15 Février 2014, ce rendez-vous a rassemblé plus ou moins 300 personnes) en collaboration avec le Centre culturel de Colfontaine.
  6. En Appétit! (C’est le temps de cuisson qui importe) : des scènes ouvertes, des concerts, des pièces de théâtre, des ateliers d’expression artistique et sportive, des documentaires, des improvisations nocturnes, des expositions, des conférences déjantées, des découvertes culinaires et artisanales, un barbecue géant, une fanfare, des cocktails improbables …un événement culturel et participatif de deux jours pour se retrouver et fêter les 25 ans du Théâtre Epique/Cie Lorent Wanson !
  7. L’Alion r’trouvé: une procession païenne boraine (disparue il y a plus de 100 ans) réactualisée. Les enfants de la procession ont suivi des stages créatifs, le résultat de ces stages (char, bannières, chansons, numéros de cirque) a été directement intégré dans la procession. Samedi 10 mai 2014 dans les rues de Colfontaine.

 

Marcasse met wandelaars § 85876673_q

 


Des évènements à venir...

Contemborain, c’est tout un art
En octobre 2014 au Charbonage de Marcasse
Scène ouvertes, apéro-rencontre, présentation des créations théâtrales en cours, un moment de fête et de partage de parole en toute convivialité!

Nous sommes tous des Van Gogh
L’Aube Boraine rejoint le «Grand Ouest», projet territorial soutenu par la Fondation Mons 2015, en collaboration avec le Centre culturel de Colfontaine. Des stages pour les artistes auront lieu durant les vacances de printemps. Les créations seront partagées avec le public le 25 avril 2015 au Charbonnage de Marcasse dans le cadre de la série d’évènements «Van Gogh, la folle légende» organisée par le Centre culturel de Colfontaine.

Regarder l’Aube, l’étendre
Samedi 27 et dimanche 28 juin 2015 au Carré des Arts de Mons, en collaboration avec le Conservatoire de Mons. Exercices publics de fin d’étude des élèves de la classe d’Art dramatique de Frédéric Dussenne.
L’Aube finale

Evènement de clôture du projet Une Aube Boraine, les samedi 22 et dimanche 23 aout 2015 au Charbonnage de Marcasse. Présentation des créations artistiques, scène ouverte, apéro-rencontre...

 


Théâtre Epique/Cie Lorent Wansonw

ww.theatreepique.be(site en cours de construction)

theatreepique@gmail.com


Direction artistiqueLoret Wanson

ProductionSarahSleiman+32 471 24 29 08

Communication Bondurand +32 471 6374 06

AdministrationMarie-Thérèse Hardy

 

 

Mons 2015 logo

 

 


Une Aube Boraine est une production du Théâtre Epique /Compagnie Lorent Wanson, soutenue par la Fédération Wallonie Bruxelles, en coproduction avec la Fondation Mons 2015 et le Centre culturel de Colfontaine, en partenariat avec le manège.mons/centre dramatique, le Mac’s/Musée des Arts Contemporains au Grand Hornu, la Fabrique de Théâtre, le Service de la Jeunesse de la Province du Hainaut, le Théâtre de la Communauté, Télé MB, la Charge du Rhinocéros, le Royal Sporting Club de Wasmes, la Plateforme, maison des Jeunes de Colfontaine, l’Ensemble instrumental de Colfontaine, le Cargo X, Kilombo asbl, les chorales Les Alouettes, Les Grillons, Crescendo, la Chorale des Jeunes de Soignies et les élèves du cours de Chant d’Ensemble de l’Académie de Colfontaine, la Maison du Peuple de Colfontaine…
Contact

 

 

Eurogare : La nouvelle gare de Mons

 

 

La future gare de Mons

Eurogare - Santiago Calatrava

 

Mons - gare Calatrava

 

 

 

 

 

La nouvelle gare de Mons - Eurogare

 

 

 

 

Posté par DEFI66 à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,



Fin »