Van Gogh se fait (faire) un film...

Date de rédaction : 07/06/2013

Et même six ! Certes des courts métrages, mais point besoin d'être long pour être bon ! Hainaut Cinéma lance en effet un appel à projets autour de Van Gogh, ou plus précisément autour du passage du célébrissime artiste dans la région de Mons-Borinage.

Un mot d'ordre : place à l'imaginaire ! Une obligation : l'ancrage en Hainaut.

 Le saviez-vous? Vincent Van Gogh a vécu en Hainaut, dans le Borinage. De 1878 à 1880, il s'installe chez nous, dans une optique d'évangélisation d'abord : son père est pasteur. Mais, bouleversé par les contacts humains qu'il va développer avec les mineurs, la découverte des dures conditions de travail et de la précarité, il préfère vite l'aide directe aux prêches... La hiérarchie protestante apprécie moyennement et met fin à son contrat et il se retrouve sans le sou. C'est alors qu'il se met à dessiner, frénétiquement, pour progresser. Il quittera sa maison de Cuesmes, où il se sent à l'étroit, pour Bruxelles. La légende peut commencer...

Inspirant épisode


C'est en tout cas le pari de Hainaut Cinéma, qui lance, dans le cadre de Mons 2015, un appel à projets pour la réalisation de six courts métrages autour du passage de Van Gogh dans la région de Mons-Borinage. « La Province a ouvert un Fonds spécifique d'aide à la production pour les maisons de productions, écoles de cinéma, etc. situées dans la Fédération Wallonie-Bruxelles. Chaque projet retenu se verra soutenu à hauteur de maximum 42.500 €. », explique André Ceuterick, Directeur de Hainaut Cinéma. Pas de consigne, de restriction, de rails, seule une grille d'implication, destinée à assurer l'ancrage territorial des projets en Hainaut, conditionnera la recevabilité ou non des candidatures. « Place à la création, l'imaginaire, l'inventivité ! Le sujet doit inspirer les cinéastes non seulement d'un point de vue historique mais aussi en extrapolations, explique Olivier Gicart, Chargé de Production à Hainaut Cinéma. Que reste-t-il aujourd'hui du passage de Van Gogh? Qu'aurait-il pu arriver ? Le court lui-même peut aussi revêtir différentes formes : fiction, documentaire, animation, projet transmédia, etc. » A noter :« Le Fonds dédié au projet est spécifique et n'aura aucune incidence sur l'aide traditionnelle apporté de longue date par Hainaut Cinéma : les projets de toute nature y seront toujours soutenus ! » se réjouit André Ceuterick.

 

Label « Mons 2015 »


Ce projet de courts s'inscrit dans le cadre plus large de « Mons 2015, capitale culturelle européenne » et s'arrime à l'exposition Van Gogh que montera la Fondation de Mons. Opératrice culturelle et touristique majeure sur son territoire, la Province de Hainaut s'investit en effet massivement dans « Mons 2015 », non seulement en termes financiers (4 millions d'euros) mais aussi, surtout, en termes de projets qu'elle souhaite percutants et pertinents : les équipes du Grand Hornu, de la Fabrique de Théâtre à Frameries, du B.P.S. 22 à Charleroi et de l'Envol des Cités, planchent dès à présent sur la conception d'événements de haut niveau ; la Maison Losseau se voit restaurée et devenir le siège des activités littéraires montoises ; le festival Les Inattendues à Tournai se développe, Culturallia, événement économique dédié aux entreprises culturelles, voit le jour... Et ce ne sont là que quelques exemples du dynamisme manifesté par la Province pour Mons 2015, dont elle mesure pleinement l'impact potentiel sur l'image internationale du Hainaut et sur son développement.

Les dossiers doivent parvenir à la Commission de sélection avant l'une des deux sessions prévues : le 15 décembre 2013 ou le 31 mai 2014. Les courts (30 minutes maximum) devront quant à eux être finalisés et transmis à Hainaut Cinéma sur DCP et Blu-ray au plus tard pour le 31 décembre 2014.


Infos
Projet Van Gogh - Hainaut Cinéma : 064/312.804
olivier.gicart@hainautcinema.be

 

http://www.hainaut.be/srp/newsletter/template/template.asp?page=liste_article&id=9278