Cuesmes - La maison Van Gogh est à nouveau ouverte

                       

La maison Van Gogh a Cuesmes est à nouveau accessible au public. Une nouvelle scénographie a été imaginée à l'intérieur de la maison rénovée. Cette modeste bâtisse s'inscrit dans l'itinéraire des Routes de Van Gogh, boosté par l'année 2015 et l'exposition au BAM. Regardez...

                                                                                   

La nouvelle scénographie est conçue en deux parties. D'abord, on passe par le pavillon. C'est un espace vitré avec vue sur la maison. Le visiteur est invité à observer et à méditer sur ce qui entourait Van Gogh quand il séjournait ici. C'est dans cette maison que le futur peintre trouve l'énergie de devenir artiste.
 
A l'intérieur de la maison, la scénographie de la première ouverture en 2007 a été remise au gôut du jour. On y trouve deux vitrines avec des ouvrages littéraires que lisait Van Gogh. Mais aussi des manuels d'apprentissage des perspectives et des lettres écrites à son frère pendant la période qu'il a passé dans le Borinage.

                  

               

Voir le reportage :

http://www.telemb.be/les-reportages-cuesmes-la-maison-van-gogh-est-a-nouveau-ouverte-_d_15175.html

 


 

                                                                               

Visite de la maison Van Gogh de Cuesmes

REGIONS | mercredi 11 février 2015 à 17h23

               

 

 


             

 

Van Gogh revit à Cuesmes: sa maison du Marais vient d'être rénovée et rouverte au public

     

                PA.TI            

 

               

Le personnage clef de Mons 2015 est sans aucun doute Vincent Van Gogh. Son expo au BAM est superbe et le public est très nombreux. Le pasteur batave a passé 21 mois de sa courte vie dans le Borinage : 7 à Wasmes, dans la maison Denis, et 14 à Cuesmes, près de l’actuel zoning. Sa maison cuesmoise vient d’ailleurs d’être totalement rénovée. Et depuis ce samedi, les visiteurs sont les bienvenus !

               

                


Le local de l’artiste a été reconstitué.

Pa.Ti

Le local de l’artiste a été reconstitué.

 

 

Lire l'article complet :

http://www.laprovince.be/1208311/article/2015-02-08/van-gogh-revit-a-cuesmes-sa-maison-du-marais-vient-d-etre-renovee-et-rouverte-au

 

 

 


 

 

Télé Vesdre

 

Musée Van Gogh: CUESMES


  201106251935592011-06-25_193546.jpg


25 juin 2011

 

Voir reportage :

http://www.televesdre.eu/www/musee_van_gogh_cuesmes-7209-999-249.html

 

 

 

Cuesmes_Maison_Decrucq_dessin

 

 

 


 

 

 

El Gazette des Camerluches

Dans 1 mois… Mons 2015… VVG…(3)

La cinquième à Mons : la naissance d’un artiste ?

A partir du 25 janvier 2015, plus de septante oeuvres de Van Gogh seront exposées au BAM, c’est exceptionnel !

Dans ce bref article, il sera question

des neuf dessins réalisés à Cuesmes, avec réserve.

Vincent a dû en faire et refaire des centaines. Mais où sont-ils ? Avant tout, il faut savoir qu’il les jetait en grande majorité, c’était un passe-temps, une passion naissante, mais son dessin restait maladroit à cette époque ; il n’en était point satisfait. Il en donnait aussi par plaisir pour avoir reçu une tasse de café, ou une tartine,…les gens n’en faisaient aucun cas, les feuilles servaient à allumer le poêle au charbon.

Par ailleurs, il envoyait aussi des dessins à son frère Théo, à son père ou à un ami.

Donner un nombre précis des dessins éxécutés à Cuesmes n’est pas simple, au vu ce qui vient d’être dit. L’inventaire établi par le Fondation Van Gogh en relève cinq :

& Esquisse « Mineurs dans la neige »,août 1880 Mineurs dans la neige, sept. 1880

(20x30cm) à Amsterdam

(44x55cm) à Otterlo

Le dessin de droite est aussi intitulé :

Sclôneurs et sclôneuses allant à la fosse.

Sa composition est pathétique, car il évoque le fait que l’on doit « sclôner », travailler péniblement du plus jeune âge à la vieillesse. Vincent est très sensible aux conditions de vie de ces mineurs du Borinage.

&

Maison Zandmenik(22x29) à Washington Maison Magrot (22x29) à Washington

N.B. Ces deux dessins ont été retrouvés à Cuesmes et vendus à un collectionneur américain.

&

Fours à cokes à Flénu-Cuesmes, 1879

(26x37) à Amsterdam

L’histoire mérite d’être racontée, car récente, en avril 2012, Mr Meedendorp, chercheur au Musée Van Gogh, voulait situer cette très belle aquarelle. C’est Antonio Sestu qui put la localiser à la rue à Charrettes, les fosses n°21 et 22 d’une profondeur de 740m. Le petit terril sur la droite sera recouvert par le terril de Sainte-Félicité.

Mais il y a quatre autres dessins que l’on pourrait attribuer à Cuesmes soit qu’ils ont été emportés par Van Gogh ou achevés à Bruxelles ou ailleurs ?

& Si l’on examine Les porteuses de fardeaux (47x63)

Bruxelles-Etten. Les cuesmois d’ancienne souche vous

affirmeront qu’il s’agit du lieu-dit « Haut ponton », à la limite

des charbonnages du Levant et de la fosse n°19.

(ponton : transport aérien des wagonnets)

Six femmes courbées en deux sous le poids des sacs de

charbon glanés sur le terril ramènent leur maigre pitance.

Vincent, homme de Dieu, a souligné cette petite chapelle suspendue à un arbre ; il souligne ainsi un sentiment

de mansuétude envers ce peuple qui peine.(à voir à Otterlo)

&

Les bêcheurs d’après Millet (35x55) Bruxelles, oct 1880

Ce dessin est le fleuron du Musée de Cuesmes.

Vincent en parle dans la lettre du 20 août 1880 daté de Cuesmes. Les deux frères ne se sont plus écrits durant neuf mois,

et voilà deux jeunes gens qui s’entraident, n’est-ce pas le signe d’une réconciliation, de leur fraternité.

(provenance : Wildenstein and Co à New-York)

& Il y a encore deux dessins

Le mineur à la pelle (Boy with a spade) et Le Semeur (48x36)

répertorié à La Haye (49x27) répertorié à Etten

Souvent on a cité le mineur Decrucq qui a hébergé Van Gogh ? Dans la lettre datée de Cuesmes le 7 sept.1880,

Vincent écrit l’avoir repris 5 fois ?

Nous arrivons ainsi à un total de neuf dessins, à chacun d’en faire son parti.

Mais, il nous importe de rappeler que plusieurs de ces dessins étaient exposés dans la Maison Van Gogh avant la restauration de 2007. Comme il n’est pas possible de les voir, il serait heureux que dans la nouvelle scénographie, ils y aient la place qu’ils méritent. Et bien d’autres documents.

A Cuesmes, Vincent est à la croisée de son destin : au service de la misère, ou

le dessin-l’art, une nouvelle raison de vivre !

Il a écrit le vendredi 24 septembre 1880 une lettre de Cuesmes de 8 pages à Théo : «et pourtant ça été dans cette forte misère que j’ai senti mon énergie revenir…je me remettrai au dessin… »

Lorsque cette exposition de renommée internationale sera clôturée,…, il restera le site de Cuesmes.

Tout au long de l’année 2015 (et par la suite), bien des visiteurs avertis et intéressés du monde entier s’y rendront. Nous osons espérer que ce lieu sera à la hauteur de leur espérance.

La Maison de Wasmes et Marcasse seront un atout supplémentaire.

Vincent n’a-t-il pas écrit à son ami Eugène Boch, le 4 oct. 1888 :

« car tout ce que vous ferez va m’intéresser extraordinairement puisque j’aime tellement ce triste pays du Borinage, qui toujours me sera inoubliable. »

*

 

Freddy Godart, Sur les pas de Vincent Van Gogh à Cuesmes (épuisé)

(

Prochaine conférence= 15.01.2015 ; à 14h, Fac. Polytechnique,

1er étage, Boulevard Dolez,31, Mons)

 

Biographie De Vincent Van Gogh

1853-1880 : 27 années en quête de son destin ?

- naissance de Vincent

- naissance de Théo en 1857 (7 enfants)

leur jeunesse, les études

- à 16 ans, commis chez Goupil&Cie

à La Haye, Bruxelles

Londres

Paris, Amsterdam

-à 25 ans, au Borinage Wasmes

 

 

(7 mois) Cuesmes (14 mois)

1880-1890 : vie d’artiste ?

- Bruxelles, Académie des Beaux-Arts

- retour à La Haye,… nov. 1885

- Anvers,…

- Paris : Théo, Tanguy,… 1886-87

- Arles, Saint-Rémy,… 1888-89

-

 

Auvers-sur-Oise, décès le 29 juillet 1890

Théo

 

 

: nov. 1873 chez Goupil&Cie à La Haye

puis à Paris

Décès : 25 janvier 1891 à Utrecht, 6 mois après Vincent ?

1914 : Théo rejoint Vincent au cimetière

d’Auvers-sur-Oise …

 

à la vie, à la mort !

N.B. Pour ceux qui auront la chance d’admirer cette exposition exceptionnelle, peut-être cette biographie les aidera à suivre le parcours tourmenté de Vincent Van Gogh.

 

F. Godart