RTBF

vendredi, 12 juin 2015

 

 

Lire l'article complet :

http://www.rtbf.be/info/regions/detail_colfontaine-la-maison-van-gogh-de-petit-wasmes-enfin-ressuscitee?id=9005331

 


 

Le Soir

15 juin 2015

 

La petite maison rouge de Van Gogh a été restaurée

 

TOURISME La commune de Colfontaine espère y attirer plusieurs milliers de visiteurs annuels

 

Une façade. Voilà ce qu’il restait de la maisonnette de Petit-Wasmes où vécut Vincent Van Gogh lors de  son séjour dans le Borinage en tant qu’évangéliste en 1879. Durant des années, les autorités locales se sont battues pour sauver ce site dont elles savaient qu’il ferait le bonheur des aficionados du peintre. « La maison appartenait à un propriétaire privé avec qui nous avons parlementé longtemps sans jamais obtenir

de résultats, explique le bourgmestre de Colfontaine, Luciano D’Antonio. Elle était dans un état pitoyable et menaçait de s’effondrer à tout moment. Finalement, au bout de 5 ans, la commune a procédé à une expropriation pour cause d’utilité publique. » Mais l’aventure ne faisait que commencer. L’état de la maison nécessitait des travaux d’envergure que la  commune de Colfontaine, une des plus pauvres de Wallonie, ne pouvait assumer.

 

Financée par le privé

Le salut viendra du privé. Vincent Slabbaert, manager chez Akzonobel parvient à réunir un consortium d’entrepreneurs de la région pour imaginer la rénovation et ensuite, la financer à hauteur de 270.000

euros. Et avec le coup de pouce des étudiants du lycée provincial tout proche, le chantier est lancé pour 18 mois de travaux. « L’objectif n’était pas de reconstituer à l’identique, tout simplement parce que nous  n’avons pas retrouvé de traces de la bâtisse telle qu’elle était au moment où Van Gogh y a vécu, explique  Yves Vasseur, commissaire général de Mons 2015. La façade est authentique ainsi que le puits où l’on peut aisément imaginer Van Gogh puisant son eau. »

 

Mais la façade, très reconnaissable à sa couleur rosée, était sans doute l’élément principal à conserver.   L’entreprise Akzonobel, spécialisée dans la peinture,a utilisé son laboratoire pour analyser la brique et reconstituer son pigment d’origine. «La couleur sang de boeuf est celle qui existait à l’époque, ajoute Yves

Vasseur. Et pour cause, c’était du vrai sang de boeuf qui était utilisé pour colorer les maisons. »

 

L’intérieur, lui, n’a plus grandchose à voir avec l’époque du peintre. Le gabarit des pièces permet d’imaginer la vie dans ce lieu exigu où vivaient deux familles. La scénographie, financée par la Fondation Mons 2015,

permet de se replonger, par petites touches intimistes, dans le passé. Au détour d’un mur, on a une vue de Wasmes à l’époque, on tombe sur les extraits de lettres que Van Gogh a écrites dans cette maison. À  l’étage, une chambre a été aménagée pour accueillir, à terme, un artiste en résidence. De sa fenêtre, ce  dernier puisera peut-être l’inspiration de Marcasse, le charbonnage qui a tant marqué Van Gogh et qui sert encore aujourd’hui de décor naturel aux lieux.

 

La maison de Petit-Wasmes sera un lieu de choix sur la  route Van Gogh, sorte de pèlerinage sur les traces de l’artiste. Les autorités communales s’attendent à plusieurs milliers de visiteurs annuels. A quelques kilomètres de là, à Cuesmes, l’autre maison où vécut Van Gogh a elle aussi été rénovée et comptabilise déjà 10.000 visiteurs depuis janvier. D’une histoire oubliée, la venue de Van Gogh au Borinage est aujourd’hui devenue une curiosité. ■

 

SANDRA DURIEUX

 

La maison de Petit- Wasmes est ouverte tous les week-ends de 10 à 16 h. Entrée gratuite.

  


 

presse___Maison_Van_Gogh_15

 

 


 

 

La Province

Lundi, 15 juin 2015

         

Maison Van Gogh de Wasmes: "Transformer l'étage en chambre d'hôtes"

     

                T.M.            

               

Ce vendredi matin, la commune de Colfontaine et la fondation Mons 2015 ont inauguré en grande pompe la maison Van Gogh de Colfontaine. Après d’importants retards, les travaux sont enfin terminés, à l’heure où Mons 2015 bat son plein. À moyen terme, le bourgmestre de Colfontaine Luciano D’Antonio aimerait transformer l’étage de la maison Van Gogh en chambre d’hôtes pour artistes !

     
     

                


La chambre est équipée d’une douche et d’un WC tout neufs.

T.M.

La chambre est équipée d’une douche et d’un WC tout neufs.

   

               

Le bourgmestre de Colfontaine a plein d’idées en tête pour faire de ce quartier un véritable lieu de mémoire. «                      Le budget dégagé pour les travaux comprenait également la rénovation de la maison voisine du musée                      », souligne le bourgmestre. «                      Elle sera transformée en salle d’exposition. Dans la même rue, une pâtisserie mais également une sandwicherie ont été ouvertes. Elles permettront de régaler les nombreux visiteurs que nous attendons                      ».

                               

À l’étage de la maison Van Gogh, Luciano D’Antonio a une autre idée en tête. «                          J’aimerais permettre à des artistes de venir s’inspirer dans cette maison. Nul doute que cette chambre d’hôtes attirera des peintres à la recherche d’inspiration, là où a vécu le grand Van Gogh. Bref, tous ces projets vont offrir une belle visibilité à la commune de Colfontaine. Nous voulons montrer aux yeux de tous la richesse de notre patrimoine ».      

 

Lire l'article complet :

http://www.laprovince.be/1309509/article/2015-06-12/maison-van-gogh-de-wasmes-transformer-l-etage-en-chambre-d-hotes

 

 


 

presse - Maison Van Gogh 15

 


 

 

 

 

Maison Denis - 2015-06-12 -inauguraation - Pol 9