Cuesmes: Inauguration du Musée Vivant de la Mine au Levant

 

 

13 mai 2014 18:30

 

Un nouveau lieu pour se souvenir du passé minier du Borinage a ouvert ses portes à Cuesmes. Le Domaine du Levant, un des anciens charbonnage les plus importants de notre région, accueille désormais le Musée Vivant de la Mine, un musée sur les mines de chez nous avec la possibilité de visiter une galerie de mineur intacte - le tout combiné avec la découverte du théâtre équestre. Il s'agit d'un projet de l'asbl Action-Passion.

 

Voir reportage : http://www.telemb.be/les-reportages-cuesmes-inauguration-du-musee-vivant-de-la-mine-au-levant_d_12709.html

 


 

 

 

23/09/2010 : Le site du Levant: une seconde vie

 

02 septembre 2010 11:12

Rue du Cache après à Cuesmes. Voilà une expression typiquement boraine qui donne une coloration toute particulière au site du Levant de Flénu . Autrefois poumon de l’activité charbonnière, les lieux ont retrouvé une nouvelle vie au travers d’un espace de loisirs créé il y a plusieurs années. Un projet qui s’inscrit dans une histoire familiale marquée par la culture minière.

 

Voir le reportage : http://www.telemb.be/23-09-2010-le-site-du-levant-une-seconde-vie_d_10376.html

 

 


 

 

 

Site du Levant (Cuesmes)

Un peu d'histoire...

 

La compagnie est issue de trois sociétés (Cache-Après, Osterne et Crochet) qui se regroupent pour former en 1835 la Société du Levant de Flénu. Elle a été l'une des premières entreprises belges cotées à la Bourse de Bruxelles au milieu du XIXe siècle. 

Juin 1932 : la grève démarre au Borinage


Le 17 mai 1932, les patrons charbonniers borains annoncèrent une diminution de salaire de 5%. Devant la pression des mineurs, la Centrale syndicale boraine se réunit et rejeta à une majorité écrasante cette mesure, mais la Centrale n'osa pas rendre public le résultat du vote par crainte de radicaliser les mineurs. Le 30 mai, la grève démarra au charbonnage du Grand Trait et les autres fosses firent de même les jours suivants. La baisse des salaires devint effective le 19 juin et 10.000 mineurs de Wasmes et de Hornu partirent en grève. De plus, les patrons charbonniers du Levant annoncèrent le licenciement de 484 mineurs. A la Chambre, Achille Delattre déclara : « Le directeur des Charbonnages Belges est un des premiers responsables de ce qui se passe. (…) Nous étions parvenus à faire admettre aux 10.000 ouvriers qu'ils devaient retourner au travail. Mais quand ils se présentèrent, le patron annonça qu'il introduisait de nouvelles méthodes qui mettaient 484 hommes sur le pavé ! »

 

Aujourd’hui, le site du Levant est  une propriété privée et un lieu de loisirs, accessible au public le mercredi après-midi, les jours du week-end ou sur rendez-vous. Une grande salle a été transformée en salle d’accueil avec de grandes photos et une maquette, avec buvette. La grande salle des machines est un manège couvert où l’on voit encore un énorme pont roulant. Le sommet du terril offre un panorama extraordinaire sur Mons et le Borinage.

 

 

Contact :

Mr. Willy Dréau

Tel : 0496 55 38 81